Lola lit la vie rêvée d’Ernesto G. ♥

ernestoJoseph Kaplan fils, petit-fils, arrière petit-fils, 10 générations de médecins pragois réputés voit le jour au début du siècle passé en Tchécoslovaquie.  Son aventure s’achève en 2010 alors qu’il fête ses 100 ans. L’excellent livre de J.M Guenassia retrace sa vie, ses joies, ses peines, au gré de ses rencontres entre Prague, Paris et Alger, et sa passion pour le chanteur Carlos Gardel et le tango argentin. De son mariage tardif, naîtront deux enfants ; Martin dont il sera privé rapidement et Helena qui passera sa vie aux côtés de son père dans ce pays malmené par la politique. On traverse avec Joseph un siècle de guerres, d’horreurs, de barbarie, d’épidémies mais aussi d’avancées médicales formidables. Dans ce roman, on croise des gens connus, mais surtout on fait la connaissance d’autres parfaitement imaginés. Et on s’attache vigoureusement à ce héros, sa famille et ses amis, au point d’en finir la lecture au petit matin épuisée mais heureuse de cette rencontre, et d’avoir une fois encore suivi les conseils d’une amie 🙂

Gardel-CarlosUn roman romanesque, épique que j’ai eu tellement de plaisir à lire. Les personnages féminins de Guenassia sont magnifiques, Christine l’amour de sa vie, et Helena sa fille, mais les « seconds rôles » ne sont pas délaissés bien au contraire, j’ai eu beaucoup de sympathie pour Tereza, l’amie et Mme Marchova la logeuse. Les hommes de Guenassia n’ont rien à envier aux femmes, ils sont terriblement attachants. J’ai envie de tout vous raconter mais ce serait dommage, alors j’arrête…

Le titre est assez trompeur, le héros de ce roman est bien Joseph Kaplan et non Ernesto Che Guevara. Son passage éclair à Prague est pourtant véridique bien que peu connu, il y a vécu dans le plus grand anonymat de mars à juillet 66, quatre mois dont l’auteur nous livre une histoire alternative. Et voilà que grâce au talent, Le Che devient un personnage secondaire de l’histoire de Joseph Kaplan (jubilatoire). Mais comment ai-je pu passer à côté de cet auteur et de ses romans ? Je vais me précipiter sur « Le club des incorrigibles optimistes » et le tout récent « Trompe la mort » dont Yaki nous parle ici.

  leclub   TROMPE_LA_MORT_couv.qxp_RL_140x205


 

En lien avec l’auteur et son oeuvre :

lire les 30 premières pages -> http://fr.calameo.com/read/0000483780923b53eea51

http://www.20minutes.fr/livres/1058051-20121207-la-vie-revee-ernesto-g-jean-michel-guenassia-chez-albin-michel-paris-france

http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-vie-revee-d-ernesto-g-par-jean-michel-guenassia_1137441.html

http://www.radio.cz/fr/rubrique/literature/jean-michel-guenassia-lattitude-tcheque-cest-le-roseau-qui-plie-et-ne-rompt-pas

http://radio.cz/fr/rubrique/literature/jean-michel-guenassia-jai-ecrit-un-roman-sur-la-trahison

Laisser un commentaire