Lola lit Cœur du Sahel

Fayde a quinze ans et elle vit avec sa mère, ses petits frères et sa sœur dans un village du Sahel dans la terreur d’une nouvelle attaque de Boko Haram. Les récoltes sont maigres, l’argent manque, les enfants ont faim, Fayde décide de partir en ville comme les autres adolescentes du village. Là, elle sera domestique dans une concession, une sorte de grand terrain sur lequel sont érigées plusieurs maisons reliées entre elles ou pas, qui abrite de grandes familles élargies, plusieurs épouses, tous les enfants, des cousins… Commence alors pour Fayde une vie difficile de travail et d’humiliations. Exploitée, maltraitée, elle essaie de garder la tête haute.

Après Les impatientes que j’avais beaucoup aimé, je retrouve Djaïli Amadou Amal et son combat littéraire pour dénoncer la condition des femmes au Sahel. Un roman bouleversant !


Coeur du Sahel / Djaïli Amadou Amal – Editions Emmanuelle Collas – avril 2022 – 364p

Lola lit Une vie de moche

Une vie de moche par BégaudeauGuylaine se trouve moche. Ou plutôt ce sont les autres qui la trouve laide ! Alors depuis son enfance, elle a traversé plusieurs périodes : se cacher, frôler les murs, ruser, masquer, se maquiller, baisser les bras, en rire, en pleurer, s’afficher avec une bande de déglingués…  Et puis finalement la beauté passe,  tous les visages s’affaissent, les rides strient les fronts, les nez s’épaississent quand les lèvres s’affinent, les cheveux se parsèment et à un certain âge, il ne suffit plus d’être belle. C’est la leçon que va recevoir Guylaine dans notre monde où la beauté a toujours été érigée comme condition au bonheur et à la réussite. Il semblerait que ça change et je me réjouis de voir toutes sortes de visages et de corps envahir les écrans publicitaires mas il reste du chemin.

Une très émouvante BD, le trait est doux et accompagne parfaitement la tristesse du personnage tout au long de  l’histoire.


Une vie de moche / François Bégaudeau (texte) et Cécile Guillard (dessin) – Editions Marabulles – sept 2019 – 208p

Lola lit Eclipses japonaises ♥

Un roman que j’ai dû lire pour le boulot et j’en suis ravie car j’aurais pu ne jamais le rencontrer. C’est une très chouette découverte qui aborde un sujet édifiant mais passionnant : les enlèvements de japonais orchestrés par la Corée du Nord à la fin des années 70. Ces personnes, des hommes et des femmes, de tous âges et de tous milieux, disparues sans laisser aucune trace, appelées kamikakushi  神隠しou caché par les dieux sont le point de départ du roman de Eric Faye. Après une présentation rapide de certains des kidnappés (dont un GI américain posté dans la zone démilitarisée entre les deux Corée), le roman fait un bon dans le temps et nous amène en novembre 1987, alors que le vol commercial 858 de la Korean Air reliant Bagdad à Gimpo en Corée du Sud vient d’exploser en pleine mer. La bombe a été posée en cabine par deux terroristes. La jeune fille est arrêtée lors de l’escale à Abu Dhabi, et bien qu’elle s’exprime dans un japonais parfait, c’est une espionne Nord-Coréenne. L’écrivain remonte alors la piste de certains des kamikakushi. C’est très intéressant et digne d’un film d’espionnage ! Sauf que c’est inspiré de faits réels et que des gens ont vraiment été arrachés à leur vie, à leur famille pour être « implantés » dans un environnement complètement inconnu et si différent du leur. Un excellent roman ! ♥


Eclipses japonaises / Eric Faye – Editions du Seuil – aout 2016 – 240p

 

Lola lit La liste

La liste : 44 pistes pour aimer sa vie par DemayJérémy Demay, humoriste franco-québécois, dresse la liste de 44 « conseils » pour se sentir mieux, vivre ses rêves et trouver le chemin de l’épanouissement. Pour écrire ce livre, il s’est inspiré de sa propre vie puisque en 2019, nous explique-t-il, il n’avait plus envie de se lever le matin. Et puis une phrase l’a aidé à relever la tête : « Si tu veux que les choses changent, il faut que tu changes quelque chose ». Alors, il a décidé de se bouger et fort de son expérience, il nous livre ses « secrets ».
Que dire…
Je ne lis pas de livres de développement personnel parce qu’ils sont, en général, pleins de lieux communs. Il y a quelques années, ils ont sûrement été nécessaires pour que nous nous lâchions enfin la grappe mais aujourd’hui, nous savons tous ce qu’il faut faire pour trouver l’épanouissement (un concept très personnel), et les mêmes phrases, comme des mantras, emplissent l’espace public. Il y a une injonction à trouver le bonheur, du coup j’ai l’impression d’être forcée, que je dois me mettre en route immédiatement à la recherche de mon épanouissement, en suivant des pistes qui n’ont plus rien de personnel !

Ce livre n’échappe pas à la tendance, et Jérémy Demay surfe sur la vague.
Quant à moi, je ne peux malheureusement pas dire s’il est meilleur ou pire que les autres puisque c’est le seul que j’ai lu.
Alors pourquoi j’ai voulu le lire ? Juste pour essayer…
Mais je n’ai pas été convaincue. On ne m’y prendra plus !

Florilège de platitudes : en vérité, on trouve toujours le temps pour les choses qu’on veut vraiment – visualisez l’image mentale de ce que vous souhaitez – …cette petite voix qui me parle. Elle s’appelle intuition. On l’a tous en nous – quand on se sent beau, on attire du beau – si nous avons le pouvoir de nous sentir mal, nous avons le pouvoir de nous sentir mieux – regardons-nous sourire dans le miroir tous les matins afin d’être joyeux toute la journée… J’aurais pu recopier la liste des 44 pistes mais c’était trop long et je dois aller me ressourcer 😉


La liste 44 pistes pour aimer sa vie / Jérémy Demay – Editions Eyrolles – juin 2022 – 190p

Lola lit L’île de Maria ♥

Rita est une petite londonienne qui passe tous ses étés en Crète, chez Giagia, sa grand-mère adorée. Cet été là, Rita trouve au milieu des photos de famille, des clichés de gens qu’elle ne reconnaît pas. Maria décide alors de l’emmener à Plaka, son village natal, pour lui raconter son histoire. Entre 1904 et 1957, l’île de Spinalonga a accueilli les lépreux crétois. En 1901, les autorités avaient décidé de l’arrestation et de l’expulsion de tous les malades vers l’île afin de protéger les gens sains. Les malheureux malades durent tout quitter et s’isoler jusqu’à la fin de leur jour. C’est ce qui arriva à Eleni, la mère de Maria qui contracta la terrible maladie, et dû laisser ses deux filles aux bons soins de son mari. Ce fut une période terrible que tous supportèrent grâce aux rares échanges permis, lettres et dessins. Puis Eleni mourut. Et Maria, à son tour, contracta la lèpre et rejoignit son meilleur ami Dimitris sur l’île. Heureusement, de nouveaux traitements virent le jour et Maria réussit à vaincre la maladie.

L’île des oubliés est devenue L’île de Maria, sous la plume de l’auteure Victoria Hislop, passant d’un roman adulte à un roman graphique pour la jeunesse. Et c’est une réussite ! Les illustrations de Gill Smith sont délicates et expressives, les couleurs poudrées harmonieuses et le texte fidèle au roman et très bien adapté au jeune public. En 26 chapitres, Maria nous raconte une histoire bouleversante et très intéressante. Un très joli livre à offrir et à lire ! ♥


L’île de Maria / Victoria Hislop – Editions Gründ – mai 2022 – 96p

Illustrations Gill Smith

Lola lit Les fêlures

Roxane et Martin s’aiment passionnément. Alors pourquoi ont-ils décidé de se suicider ? Roxanne qui a survécu s’est murée dans le silence. Sa sœur Morgane est sous le choc, elle n’a rien vu venir, elle se pensait si proche de Romane mais elle se rend compte que sa sœur s’était éloignée d’elle et que les deux amoureux avaient fait le vide autour d’eux. Quant à la riche famille de Martin, ils ont toujours pensé que Romane était avec Martin pour la fortune familiale, alors de là à la croire coupable, il n’y a qu’un pas facile à franchir. Morgane de son côté ne sait plus si elle doit protéger sa sœur ou la dénoncer ; elle se méfie, la sachant, depuis leur enfance, capable du pire.

Romane est un personnage très complexe, elle est très difficile à cerner. Est-ce l’ange que sa blondeur et la douceur de son visage dessinent ou le diable qui se cache dans ses regards noirs ? L’auteure trouble les pistes. Qui est coupable de quoi ? Qui est capable de quoi ? Soupçonneuse, j’en suis venu au fil de ma lecture à soupçonner tout le monde ! Jusqu’à Garance qui oublie qu’elle vient de commander un café. Bizarre ! Est-ce qu’elle n’aurait pas inventé ses souvenirs d’enfance ?

Mais finalement est-ce que tout ça tient debout ? Je vais détricoter l’histoire et la reprendre depuis le début ! Une bonne surprise ce roman que j’ai lu par hasard.


Les fêlures / Barbara Abel – Editions Plon – mars 2022 – 420p

Lola lit Les égarés

Ils sont sept à se retrouver au point de rdv à la sortie du débarcadère de Calvi. Ils ont tous répondu à la même invitation pour un stage de survie en Corse. Une semaine en pleine nature, à acquérir des techniques de base pour se débrouiller en milieu hostile : apprendre à se chauffer, se nourrir, se défendre, s’orienter. Pour se ressourcer, dépasser ses limites, faire corps avec la nature. Ils sont tous là ; Arthur, le doyen du groupe, Kylian le jeune de banlieue, Valentin l’intello, Tatiana prof de yoga, le journaliste Hubert VanderBrock, Greg le complotiste et Livie le sublime top model. Ils ont été choisis un par un, Victor, leur guide, a passé beaucoup de temps à les retrouver. Son plan a germé en prison, il a tout étudié, envisagé tous les scenarii, il est prêt. Mais eux, seront-ils prêts à vivre cette aventure ?

Un roman qui m’a tenu en haleine, j’avais très envie de savoir ! Et même si tout n’est pas crédible et que les personnages sont caricaturaux, l’histoire est vraiment intéressante.


Les égarés / Zoé Brisby – Editions Michel Lafon – mai 2022 – 349p

Lola lit Samouraï ♥♥♥

Lorsque elle le quitte pour un spécialiste de Ronsard, Lisa lui balance qu’il faudrait qu’il écrive un livre sérieux, après son premier roman, une comédie, passé complètement inaperçu. Ah elle va s’en mordre les doigts Lisa de lui avoir préféré un bellâtre d’universitaire ! Il va se transformer en samouraï et écrire un best-seller, il a déjà le titre « Sol y Sangre » et le sujet « L’arrivée de ses grands parents en France pour fuir la dictature de Franco » une sorte de 100ans de solitude du 21 siècle, dira l’équipe du Masque et la Plume, parce que nul doute que ce roman sera encensé et lui, Alan Cuartero répondra aux questions de la délicieuse Claire Chazal au journal de 20h. Pourtant cet été commence bien mal, Lisa d’abord puis Laurent, son ami d’enfance qu’il n’avait pas revu depuis l’enfance, vient de se suicider, et enfin ses voisins qui lui demandent de s’occuper de leur piscine pendant leur absence. Il s’y voit déjà Alan, écrire et recevoir les journalistes littéraires au bord de la piscine.

C’est tellement drôle ! Je me suis régalée. Le narrateur est plein de tics, de TOC et de doutes. Il a des milliards  d’idées, complètement loufoques. Des sujets de romans à la pelle, La Symphonie des Irradiés, par exemple, l’histoire du pianiste qui amputé des deux avant bras, remonte sur scène grâce à une infirmière et connait un immense succès en jouant avec les coudes. Des nouveaux concepts à développer : Le club de Mise en Forme pour les gens qui n’ont jamais été en forme et qui n’ont donc pas besoin d’une REmise en forme. Ou la création d’une société de service Robin Déboires, qui mettrait à disposition de ses clients, un groupe de petits gangsters de l’Est qui sur un simple coup de fil, cueilleraient le voisin de train un trop bruyant, le spectateur qui mange bruyamment au ciné, le vendeur méprisant de Bricomarché, pour leur expliquer les règles du bien vivre en société. Et pendant ce temps, l’eau de la piscine vire au vert et se couvre d’insectes aquatiques, des notonectes qui passionnent Alan.

Mais que c’est drôle ! À chaque nouvelle idée de roman il convoque Claire Chazal pour une interview imaginaire. C’est plein d’anecdotes et d’infos véridiques mais complètement loufoques voire sans vraiment d’intérêt. 

J’avais déjà beaucoup aimé Le discours et Broadway, alors c’est confirmé, j’adore les romans de Fabrice Caro ♥♥♥


Samouraï / Fabrice Caro – Editions Gallimard – mai 2022 – 224p

Lola lit De nouveaux endroits

Mathilde a 17 ans, des parents divorcés, un père remarié, deux petits frères et une mère alcoolique. C’est d’ailleurs sur un coma éthylique que s’ouvre le roman de Lucile Génin. Pour la deuxième fois en peu de temps, Anne se retrouve aux urgences à l’hôpital. De promesses en déceptions, l’adolescente souffre, se rebelle, a du mal à trouver sa place. Et puis un jour, sa mère tombe amoureuse d’Olive son infirmière, et l’installe chez elle. En aidant à ranger l’appartement, Mathilde découvre deux carnets étiquetés 1983 et 1984 ; le journal intime de sa mère. D’abord gênée de pénétrer ainsi l’intimité de sa mère, elle « se passionne » très vite pour son histoire familiale maternelle dont elle ignorait tout. Elle décide alors de partir, pendant l’été,  sur les traces de sa mère, en Colombie Britannique (une province du Canada dont la ville principale est Vancouver) pour trouver des réponses.

« Dix-huit ans de questions pour trente secondes de réponses » écrit l’autrice p259, c’est exactement ce que j’ai ressenti.

Je suis passée complètement à côté de ce premier roman que j’ai trouvé ennuyeux. L’écriture est plutôt agréable mais manque de rythme, les personnages ne sont pas attachants et les préoccupations de Mathilde ne m’ont pas intéressée. Pourtant la quatrième de couverture était prometteuse mais l’histoire n’est pas traitée de façon passionnante.


De nouveaux endroits / Lucile Génin – Editions du Sous-Sol – janvier 2022 – 288p

Lola lit Ana ♥♥♥

Clothilde était pourtant d’accord. Elle est montée dans cette chambre d’hôtel avec Louis, même si elle a trouvé ça bizarre qu’il prenne une chambre dans un hôtel alors que le restaurant où ils ont dîné ce soir-là est juste à côté de chez elle. 

Elle est montée parce qu’elle aimait bien louis, il lui plaisait. Elle a aimé ses baisers et ses caresses. Mais lorsqu’il l’a jetée sur le lit brutalement et que dans ses yeux s’est allumé un éclat inquiétant, elle lui a dit non ! Doucement d’abord puis plus fort, elle l’a répété NON NON NON ! Mais il a continué, il l’a forcée, elle a cessé de se débattre pour que ça aille plus vite. Et quand il s’est allongé et s’est endormi, elle a pris ses affaires et s’est enfuie, s’est enfermée, s’est terrée chez elle. C’est Sophie qui est venue sonner car elle était inquiète de ne plus voir Clothilde en cours à la fac depuis un moment. Clothilde, en pleurs, lui a tout raconté, même le résultat positif du test de grossesse.

Alors quand Louis l’a reconnue dans le métro et qu’il l’a attrapée par le bras, elle l’a repoussé. Ce geste de défense, involontaire (?) conduit Clothilde en prison pour quelques années.

Un roman bouleversant, poignant qui traite de thèmes terribles ; le viol, l’accouchement sous X, la prison… Mais surtout la fragilité de la vie, ces moments (qui pourtant n’arrivent qu’aux autres) qui peuvent faire basculer des vies entières. Un roman en 3 parties : Clothilde, Ana et les retrouvailles. Vivement la suite !

Un coup de cœur  ♥


Ana / Cathy Borie – Editions Tohu-Bohu – janvier 2022 – 288 pages