Lola lit Article 353 du code pénal ♥♥

Un huis clos dans une salle de tribunal à la pointe de la Bretagne où Martial Kermeur fait face au juge et déroule les circonstances qui l’ont amené à jeter Antoine Lanzenec à la mer. Ce promoteur, arrivé 6 ans auparavant dans une belle voiture de sport et qui, avec de grands projets immobiliers avait réussi à convaincre un village presqu’entier d’investir dans sa nouvelle résidence « Le Saint Tropez du Finistère ». Mais après avoir poussé un homme au suicide et en avoir envoyé un autre en prison, le promoteur véreux a fini à l’eau avec les rêves des petites gens qui avaient cru à ses promesses et investi tout ce qu’ils avaient.
Un long monologue tristement réaliste, rarement interrompu par une remarque du juge. J’avais l’impression d’être assise dans le bureau du juge, j’ai  »écouté » avec attention cet honnête homme coupable d’un meurtre se raconter, parler de sa femme, de son fil, et j’ai été touchée et j’ai compris comment Martial Kermeur était passé à l’acte. Le rôle du juge est très important, un catalyseur qui m’a doucement amenée à la même conclusion que lui. Un livre que j’ai beaucoup aimé !

Article 353 du code pénal – Tanguy Viel – Editions de Minuit 2017 – 174p

Laisser un commentaire