Lola lit Je me suis tue ♥♥

Je suis toujours un peu méfiante lorsqu’un livre ou un film est porté aux nues par les critiques. J’ai peur d’être déçue, de passer à côté d’un truc apparemment génial, de ne pas avoir compris le génie du truc, je me sens un peu en marge, comme quand dans une soirée, où tout le monde rit d’une blague que je suis la seule à ne pas trouver drôle du tout. Mais le pire, c’est que j’ai peur d’aimer aussi, de me fondre dans la masse, de ne pas savoir si j’aime vraiment autant que les autres ou si je suis influencée par l’avis des autres. Du coup, je préfère attendre un peu avant de lire les pépites 😉

Je me suis tue, premier roman de Mathieu Menegaux,  sorti en 2015 et largement applaudi par la presse et les lecteurs. 3 ans après, je le lis et j’adore aussi (finalement). Je trouve particulièrement intéressant lorsqu’un auteur écrit pour son personnage de sexe opposé. Claire est en prison. Pourtant c’est elle qui, en sortant d’un dîner, s’est fait violer. Elle a pensé qu’en gardant le secret, si elle n’en parlait jamais, si elle oubliait, il disparaîtrait de sa mémoire et donc de sa vie. Elle a donc décidé de ne pas en parler pour protéger son équilibre, son couple, son boulot, sa famille, sa vie bien rangée de parisienne quadragénaire aisée. Pourtant, il a existé ce viol et a bouleversé sa vie, jusqu’à cette cellule où elle entame enfin sa confession.

Un excellent premier roman ! J’ai bien envie de lire les suivants Un fils parfait (2017) et Est-ce ainsi que les hommes jugent ? (2018)


Je me suis tue/Mathieu MENEGAUX – Editions Grasset – avril 2015 – 144p

 

Laisser un commentaire