Lola lit Méchantes blessures

Kamil est un rappeur français, musulman adepte du Souphisme, d’origine congolaise né à Strasbourg. Le lendemain du décès de son père, son agent lui conseille de partir à New York où il pourra faire son deuil et surtout écrire. Kamil s’envole pour les Etats Unis où il se fait assassiner sur le parking d’un club de strip-tease.

Je ne connais l’auteur qu’à travers les textes de quelques unes de ses chansons, mais j’ai eu l’impression en lisant son roman qu’il y avait beaucoup de lui dans son personnage ; le prénom d’abord, Kamil est l’anagramme de Malik, la religion, les racines, le métier, le milieu dans lequel il évolue. Les pensées de l’artiste et de son personnage se superposent, à tel point qu’il est difficile de démêler le vrai du faux. Ce livre est une longue réflexion, plus proche de l’essai philosophique que du roman. On y retrouve son phrasé rythmé, son écriture poétique, ses mots toujours choisis avec soin, sa férocité polie.

Un petit livre spirituel qui nécessite un effort de lecture.


Méchantes blessures / Abd Al Malik – Editions PLON – 22/08/2019 – 224p 

 

 

 

Laisser un commentaire