Lola lit De nouveaux endroits

Mathilde a 17 ans, des parents divorcés, un père remarié, deux petits frères et une mère alcoolique. C’est d’ailleurs sur un coma éthylique que s’ouvre le roman de Lucile Génin. Pour la deuxième fois en peu de temps, Anne se retrouve aux urgences à l’hôpital. De promesses en déceptions, l’adolescente souffre, se rebelle, a du mal à trouver sa place. Et puis un jour, sa mère tombe amoureuse d’Olive son infirmière, et l’installe chez elle. En aidant à ranger l’appartement, Mathilde découvre deux carnets étiquetés 1983 et 1984 ; le journal intime de sa mère. D’abord gênée de pénétrer ainsi l’intimité de sa mère, elle « se passionne » très vite pour son histoire familiale maternelle dont elle ignorait tout. Elle décide alors de partir, pendant l’été,  sur les traces de sa mère, en Colombie Britannique (une province du Canada dont la ville principale est Vancouver) pour trouver des réponses.

« Dix-huit ans de questions pour trente secondes de réponses » écrit l’autrice p259, c’est exactement ce que j’ai ressenti.

Je suis passée complètement à côté de ce premier roman que j’ai trouvé ennuyeux. L’écriture est plutôt agréable mais manque de rythme, les personnages ne sont pas attachants et les préoccupations de Mathilde ne m’ont pas intéressée. Pourtant la quatrième de couverture était prometteuse mais l’histoire n’est pas traitée de façon passionnante.


De nouveaux endroits / Lucile Génin – Editions du Sous-Sol – janvier 2022 – 288p

Laisser un commentaire