Lola lit Je vous écris dans le noir

paulinedubuissonPauline Dubuisson a été condamnée à mort 1953 pour le meurtre, avec préméditation, de son ex-fiancé Félix Bailly. Libérée pour bonne conduite après 9 ans de prison, elle quitte la France pour le Maroc en 1962 après avoir vu le film de Clouzot qui s’inspire de son histoire et dont le rôle principal est tenu par Brigitte Bardot. Ce film au titre mal choisi puisque Pauline n’y retrouve pas LA vérité mais celle que les français ont voulu croire et qui l’a conduite au cachot. Exilée au Maroc, où elle se fait appeler Andrée et tombe amoureuse de Jean qui la demande en mariage. Pourtant, en 1963, elle avale des barbituriques, et trouve la mort. A côté d’elle, on retrouve des pages recouvertes de son écriture, disparues depuis.

Jean-Luc Seigle a imaginé les trois cahiers qu’elle aurait pu écrire, et nous les livre à la première personne. On part à la rencontre de ce personnage singulier, mi-attachant mi-abject, mais fascinant. Loin du monstre décrit et condamné juste après la guerre, on découvre une femme blessée, humiliée. Une toute jeune femme tirée par les cheveux sur la place publique par des gens pleins de haine, tondue, rasée et violée, martyrisée, peinte de croix gammées pour avoir eu une relation avec un médecin allemand. L’auteur a mis toute sa sensibilité, sa délicatesse, sa compassion, son empathie pour écrire ce très beau roman.

Pauline Dubuisson voulait être médecin, elle était bonne élève, on imagine qu’elle aurait pu avoir une jolie vie dans le Nord de cette France qui l’a tant haïe, si elle n’avait été victime de la vindicte populaire.


Je vous écris dans le noir / Jean-Luc Seigle – Editions Flammarion 2015 


 En lien avec l’oeuvre, l’auteur

http://ici.radio-canada.ca/emissions/plus_on_est_de_fous_plus_on_lit/2014-2015/chronique.asp?idChronique=366880

http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-verite-la-vraie-sur-pauline-dubuisson_1662049.html

http://television.telerama.fr/tele/films/la-verite,72412.php

Bande annonce du film La vérité

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=3227.html

One comment

Laisser un commentaire