Lola lit En attendant Bojangles

en-attendant-bojangles (1)J’ai pensé à Boris Vian en lisant ce premier roman de Bourdeaut. Le jazz de Nina Simone bien sûr, et la poésie, la folie douce de ce couple fantasque, le désespoir qui se cache derrière l’humour, la pétillance des situations, la cocasserie des personnages – Papa, Maman, l’Ordure le meilleur ami et Superfétatoire, l’oie exotique grincheuse – et surtout le regard bienveillant et plein d’amour du jeune fils. Et tout comme les histoires de Boris Vian, celle-ci ne se raconte pas, elle se lit, sourire aux lèvres et chagrin dans le cœur.

Alors je ne ferai pas de résumé, je vous conseille simplement de lire En attendant Bojangles, et de le lire vite !


En attendant Bojangles/Olivier Bourdeaut – Editions Finitude 2016 – 160P

4 comments

  1. Orzech says:

    Je viens de le terminer et je suis déçue… à force de lire que des avis très positifs presque à l’unanimité, je m’attendais à plus. Son côté déjanté m’a dérangée, il faut dire aussi que je n’ai pas pu aller jusqu’au bout de « L’écume des jours »…

    • Lola says:

      L’écume des jours est un de mes livres de chevet !
      Je suis très sensible la poésie du désespoir qui s’en échappe, j’ai retrouvé dans Bojangles les mêmes émotions.
      J’aime la folie douce de ces personnages si attachants, si fragiles, si naïfs.
      Rien que d’en parler, j’en ai des frissons.

      Mais je comprends que l’on puisse ne pas accrocher, c’est tellement particulier !
      Qui sait, je suis peut-être un peu cingloche moi aussi 😀

  2. Leiloona says:

    Je suis cinglée moi aussi et j’ai adoré !

    (Comme je suis marraine des matchs de la rentrée littéraire chez Price, je lis les chroniques écrites pour les livres que j’ai choisis et je découvre ce très joli blog.)

    • Lola says:

      Oh merci Leiloona pour ce gentil compliment !
      Le joli blog pas la « cinglerie », et encore que… 😛
      Enchantée de faire ta connaissance, je cours jeter un oeil sur Bric à Book et je m’abonne pour ne rien rater de tes publications.
      A très bientôt
      Lola

Laisser un commentaire