Lola lit Nous étions nés pour être heureux ♥♥♥

Ils sont presque tous là ; ses enfants, Anna, Coline, David et son fils Francky, Claire et ses petits, Jasmine et Juju. Ses ex femmes aussi, Agnès et Esther qui s’est invitée au dernier moment. Ses frères et sœurs, bien sûr, les aînés Christine, Ludovic et son fils Sylvain, Nicolas, Anne-Cécile et Béatrice, Basile, Adèle et Maxime. Il ne manque que Frédéric, qui ne reviendra jamais, trop fâché, trop dur, trop sec. Paul, l’écrivain de la famille, a organisé, sur la demande de ses frères et sœurs, ce repas de famille, chez lui, dans sa maison où il s’est réfugié et dont il est si fier. Ils sont presque tous grand-parents aujourd’hui et ne s’étaient pas vus depuis plus de 30 ans. Ils ne connaissent pas ou peu les enfants, ni les enfants de leurs enfants. A la publication de son premier roman, autobiographique, Paul qui pensait que ce livre allait leur faire du bien à tous (ils avaient tant souffert de leur enfance), avait été insulté et rejeté par sa famille qui depuis, avait refusé de le voir et de ce fait, de voir ses enfants. On n’étale pas en public les histoires de famille, l’adultère, la pauvreté, la folie, la méchanceté… Paul en a écrit d’autres, des romans, tous plus personnels les uns que les autres. Alors ce grand repas va-t-il réussir à réconcilier tout le monde ? Lequel d’entre eux a réussi à guérir de son enfance ?

Une famille, une histoire difficile, des non-dits, des souvenirs communs, tout ce qui a été vécu ensemble tisse des liens dont il est douloureux de se libérer. Un magnifique roman, très bien écrit, qui se lit d’une traite, se vit, uniquement fait de dialogues et des pensées de Paul, rythmé par des fous-rires, des silences, des chagrins, des pleurs, des exclamations, et ces moments où les rires se calment, s’éteignent, et le silence s’installe dans une certaine gène … Un coup de cœur ! ♥


Nous étions nés pour être heureux / Lionel Duroy – Editions Julliard – août 2019 – 222p

Laisser un commentaire