Lola lit Filles de la mer ♥♥♥

En Corée du Sud, sur l’île de Jeju, les femmes plongeuses en mer de la communauté Haenyeo ont toujours joui d’un statut un peu particulier. Ces femmes indépendantes, fortes et pleines de courage, ce sont elles qui rapportent nourriture et argent à la maison, grâce aux produits de leur pêche. Une tradition ancestrale qui se transmet de mères en filles, et dont chacune en éprouve une grande fierté. Pourtant, elles seront terriblement impuissantes, pendant la Seconde Guerre Mondiale, alors que le Japon est en guerre contre la Chine et que leurs filles sont enlevées, jetées dans des bordels militaires de campagne pour servir d’esclaves sexuelles aux soldats japonais. Arrachées à leur famille, emmenées loin de chez elles, elles vivaient dans des conditions abominables et traitées de façon inhumaine ; battues, torturées, violées 12 heures par jour, peu nourries, mutilées, à la merci de leurs bourreaux.

Lire ce roman, c’est souffrir avec Hana, une jeune haenyeo de 16 ans qui, pour sauver sa petite sœur, part avec les soldats. C’est souffrir avec Emi, qui vivra dans l’ombre de ce sacrifice. C’est souffrir avec toutes les femmes qui subissent la domination des hommes, leur barbarie. Un roman que j’ai lu en apnée, le cœur serré et la rage au ventre. Je remercie l’auteure pour la fin, que j’ai reçu comme cadeau ♥♥♥


Filles de la mer / Mary Lynn Bracht – Editions Robert Laffont – février 2018 – 432p

Laisser un commentaire