Lola lit Dessous les roses

J’attends toujours les romans d’Olivier Adam, c’est un auteur dont j’aime l’écriture et les histoires. Des histoires ordinaires familiales et familières dans lesquelles chacun de nous peut se reconnaitre.

A la veille de l’enterrement de leur père, Claire l’aînée, Paul et Antoine le petit dernier se retrouvent dans la maison familiale où les attend leur mère pleine de chagrin de la perte de son mari et du bonheur de voir ses enfants enfin réunis. Car la fratrie a éclaté depuis que Paul, cinéaste de renom, a choisi de faire de son enfance le grand sujet de sa filmographie. Et bien qu’il brandisse la fiction pour se disculper, chacun d’eux se reconnait dans ses personnages stéréotypés et cette vérité déformée. Alors les retrouvailles s’annoncent compliquées.

Le roman s’ouvre et se referme sur cet évènement, de la veille au lendemain de l’enterrement. Claire, Paul et Antoine vont régler des comptes, se disputer, crier sans faire trop de bruit par égard pour leur mère, mais ils vont aussi confier leurs difficultés. Ils prennent la parole chacun leur tour et racontent leurs liens avec les deux autres.

Alors le lecteur peut aisément se mettre à la place des uns et des autres, prendre partie, faire preuve d’empathie ou au contraire s’indigner.

Un très bon moment de lecture ♥


Dessous les roses / Olivier Adam – Editions Flammarion – aout 2022 – 256p

Laisser un commentaire