Lola lit Arpenter la nuit ❤️

Adepte des concours de poésie, l’autrice Leila Mottley a 17 ans quand elle écrit ce premier roman. Elle explique que c’est suite à un fait divers en 2015, l’histoire sordide de l’exploitation sexuelle de mineures par des policiers d’Oakland. Le scandale éclate en 2016, toute la presse s’empare de l’affaire qui fait grand bruit mais pas un article sur les jeunes filles victimes. Indignée, Leila Mottley donne vie à Kiara. Une jeune afro-américaine de 17 ans qui vit seule avec son frère aîné Marcus dans un appart pourri depuis que leur père est mort et que leur mère est en hôpital psychiatrique. Persuadé, à tort, d’avoir du talent, Marcus se consacre uniquement à la musique laissant à Kiara la charge de glaner quelques dollars pour les nourrir et payer le loyer. C’est sans s’en rendre vraiment compte qu’elle va sombrer dans le monde de la nuit, dans la prostitution et la violence. La journée, elle s’occupe de Trévor, le fils de sa voisine junkie, comme une petite maman, et attend de sa meilleure amie Ale qu’elle la materne un peu.

J’ai été frappée par l’écriture de cette jeune romancière : Kiara, la narratrice, partage son quotidien, ses émotions, ses sentiments. C’est puissant et candide ; déconcertant . Kiara dédramatise, arrange le monde à sa manière, réagissant à des situations graves exactement comme une ado.

Tout sonne très juste dans ce roman que j’ai adoré ❤️


Arpenter la nuit / Leila Mottley – Editions Albin Michel – aout 2022 – 416p

Titre original Nightcrawling traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pauline Loquin

Laisser un commentaire