Lola lit Ils vont tuer vos fils

Ils vont tuer vos filsGuillaume a 13 ans et il aime les trucs de filles depuis qu’il est petit. Ce n’est pourtant pas un crime ! Au début du roman, Guillaume est dans le bureau du juge où il accuse son père d’attouchements. Mais la juge est sceptique, où est la limite entre la toilette qu’un père fait à son fils et l’inceste ? Finalement, Guillaume sera séparé de sa mère et envoyé en foyer. Mais là n’est pas sa place, il veut juste être libre Guillaume, libre de porter des vêtements féminins, des talons hauts et de se faire appeler Rafaella. Cette recherche de la liberté à tout prix est complètement incomprise par son environnement et le conduit en hôpital psychiatrique.

C’est un roman difficile car même si ce n’est pas un récit, l’auteur s’est appuyé sur sa propre expérience de l’homophobie. Et c’est un sujet touchant qui me bouleverse. Je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas se foutre un peu la paix les uns aux autres !! Le point de départ de ce roman que Guillaume Perilhou dit porter en lui depuis des années, est un jugement qui a été rendu à Venise en 2017. Un jeune ado jugé trop efféminé par les responsables de son école qui ont alerté les services sociaux, a été retiré à la garde exclusive de sa mère par la justice sous prétexte qu’il n’avait que des modèles féminins (sa mère et sa sœur) et que c’était le manque de son père qui l’avait « corrompu ». Le gamin de 13 ans avait donc été placé en foyer ! Guillaume va donc, sous la plume de l’auteur, subir la même bêtise.


Ils vont tuer vos fils / Guillaume Perilhou – aout 2022 – 160p

Laisser un commentaire