Lola écoute Viva

Un roman audiolib reçu par Babelio.
Un article difficile à écrire car ambivalent. En effet, j’ai aimé la lecture très agréable faite par Denis Lavant, comédien à la voix chaude, à la diction parfaite. J’ai aimé l’histoire incroyablement riche contée par Patrick Deville, qui débute avec l’arrivée de Trotsky au Mexique, terre des exilés, pays des révolutions, en 1937. Comme dans Peste et Choléra, le mélange entre romanesque et réel est très harmonieux, l’auteur est parfaitement documenté.
Par contre, j’ai trouvé compliqué d’écouter un tel roman ; il y a tellement de personnages légendaires, on y rencontre Frida Kahlo, Lowry, Artaud… et un foisonnement d’anecdotes, que je m’y suis perdue parfois. Et ce qui est si naturel avec un livre ; relire, rechercher dans les pages précédentes, reprendre une partie… relève de l’impossible avec un livre audio.
Pendant l’écoute, plusieurs fois je me suis dit que ce n’était pas grave si quelque chose m’échappait puisque j’allais le lire à mon tour.

A Tampico, le 8 janvier 1937, Léon Trotski et sa femme (à gauche) sont accueillis par Frida Kahlo (au centre) et le marxiste américain Max Schachtman. © Bettmann/CORBIS

A Tampico, le 8 janvier 1937, Léon Trotski et sa femme (à gauche) sont accueillis par Frida Kahlo (au centre) et le marxiste américain Max Schachtman. © Bettmann/CORBIS

Je me suis régalée avec l’entretien avec Patrick Deville à la fin du livre, entretien que je conseillerais d’écouter avant même le roman.


En lien avec l’auteur et l’oeuvre

http://www.seuil.com/livre-9782021135961.htm

Laisser un commentaire