Lola lit Le vent nous portera

C’est la belle histoire d’Alice, Margery, Beth, Sophia et Izzy, des femmes que tout éloigne mais qui vont, ensemble et contre tous, participer à la naissance d’une bibliothèque itinérante dans le sud du Kentucky vers la fin des années 30. Elles vont braver bien des tempêtes et surmonter de multiples difficultés. Elles vont apprendre ce qu’est l’amitié et l’amour aussi pour certaines.

Alice est une jeune anglaise qui quitte son île le coeur léger et rempli d’amour pour Bennet, un jeune américain qu’elle épouse et suit aux Etats-Unis. Malheureusement, Alice déchante, son mari n’est plus le jeune homme charmant qui brûlait d’amour et elle doit partager la maison de son beau-père, autoritaire, désagréable et intrusif. La bonne humeur d’Alice s’étiole, son rêve de bonheur s’évapore, mais elle supporte, surtout ne rien dire, sauver les apparences dans cette petite ville puritaine où elle est l’étrangère à l’accent ridicule, où chaque geste est épié, surveillé, où tout se sait, . C’est à l’église qu’Alice entend parler du projet d’une bibliothèque itinérante, et c’est là qu’elle s’entend dire, devant l’assemblée et sous le regard ébahi de son mari et celui courroucé de son beau-père, qu’elle est volontaire ! Elle s’engage dans ce projet aux côtés de Margery, fille d’un contrebandier bagarreur notoire et décédé. Les aventures commencent alors pour Alice !

J’aime bien les romans de Jojo Moyes, ce sont mes livres sparadrap, ils me font du bien, ils me reposent. Ce sont mes feel-good ! Il y a eu Avant toi, Après toi, La dernière lettre de son amant, Les yeux de Sophie, je vais donc ajouter celui-là.


Le vent nous portera / Jojo Moyes – Editions Milady – octobre 2019 – 608p

Laisser un commentaire